Wir sind innen, sie sind außen... wir kommen von draußen, sie kommen von drinnen...

Dans l’installation « Wir sind drinnen… sie sind draussen… wir kommen von draussen… sie kommen von drinnen » 8 personnes semblent se trouver dans un même lieu. Leurs voix nous arrivent du dessous, elles résonnent dans des tubes de canalisation d’eau.
Les personnages se demandent où ils sont. Ils se demandent ce qu’ils font là, si ils vont rester, partir… Ils s’interrogent, ils tournent autour du pot, ils se répètent, ils recommencent. A force de chercher le jour, ils finissent dans le noir.
L’écriture de cette « pièce » est partie d’un constat sur ma propre situation: là où je vis, je viens d’ailleurs. Cet état d’entre-deux a fait émerger des réflexions qui ont tissées le fil de la narration de ce huis-clos à plusieurs voix.
Dans un style proche de l’absurde, cette fiction non-linéaire se demande comment les frontières physiques traversées révèlent des frontières intérieures implicites.

Wir sind innen, sind sind außen
wir kommen von draußen, sie kommen von drinnen,2018

42.26 mn en boucle 
(tubes céramique - dispositif sonore pour 8 canaux)