Ils revenaient, ils serait partis.

Ils revenaient, ils serait partis 2012
(Parpaing, dispositif sonore 3 canaux)
250 * 185 * 25 * cm
Un mur de parpaings, duquel émergent des voix qui nous chuchotent des histoires d’habitants.
Ces 3 voix sont les personnages d’un huis clos, prises au piège à la fois de la maison, et de leurs histoires qu’elle radotent sous formes de fragments, dans une temporalité, et une spatialité incertaine. .
La psychologie obsessionnelle des habitantes enfermées est mise en exergue par l’aspect répétitif du récit. Cette pièce sonore invite le spectateur à une position d’épieur, de ces secrets banals ou un peu morbides.

/

-> Télécharger le dossier de processus de création.